Accueil » Notre commune » Présentation

PRÉSENTATION

Proche de Toulouse et de sa grande couronne, Deyme offre à ses habitants un cadre de vie privilégié et apaisant, bénéficiant d’un développement raisonnable et raisonné.

Avec mon équipe, nous sommes très attentifs à la maîtrise de la densification urbaine, à la qualité, à l’amélioration de votre environnement, à la préservation du Patrimoine et au soutien du tissu associatif très actif véritable vecteur d’intégration.

Eric Borra, Maire de Deyme

Deyme en images

DEYME

En chiffres

1206 habitants en 2018

Superficie commune de Deyme 7,05 km² soit une densité de population en 2018 de  171,06 hab. /km²

Population moyenne de 2012/2013 : 928 habitants

Population moyenne de 2015/2017 : 1140 habitants

Sources INSEE

Localisation

Carte de Deyme

Deyme est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie. Elle fait partie de la communauté d’agglomération du Sicoval. Elle se situe aux portes du Lauragais sur l’axe routier Toulouse-Carcassonne à 12km de Toulouse. Traversée par le Canal du Midi et l’Hers-mort.

Télécharger le plan de Deyme
Télécharger le plan historique

Deyme d’hier à aujourd’hui…

Sur la Via Aquitania au sortir de Toulouse, une borne milliaire placée à decima indiquait le dixième mille. Le français remplace le latin, decima devient Deyme. Si quelques traces de l’occupation romaine subsistent, le moyen-âge voit la naissance du village autour de la motte féodale dominée par le château-fort du Rodoul. La circulade témoigne de ce temps où de puissantes familles se partageaient la seigneurie et rendaient la justice. Depuis l’an 1300, les Durfort, Dufaur, de Caussin, de Blandinières et de Montserat jalonnent les documents. Un de Chalvet est cité à l’aube de la Révolution. L’Ancien Régime disparu, leurs biens, terres et fermes, les rappellent encore: Lassalle, Malard, Trébons, Lacroix… Le souvenir des Dames Carmélites, propriétaires de biens fonciers, résonne de leur nom occitan au lieu-dit Les Monges. Nommés par les seigneurs, les consuls d’hier deviennent les élus municipaux. Gardiens des lois et des traditions, ils ajoutent une page à l’histoire locale où l’enseignement est prioritaire; l’école de 1890, fleuron du patrimoine, s’élève pour mieux voir et soutenir l’action de sa cadette devenue symbole de l’avenir assuré du nouveau Deyme.

L’histoire complète de Deyme vous intéresse ? > site Christian Balland